Français
Les Whippets du Bois de Roquelaure
Elevage Familial de Whippets de Qualité
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
Conditions de vente
Vign_imgp0894
Nos chiots naissent à la maison (nurserie) et y passent jusqu'à environ 1 mois et une semaine selon l'évolution de leur âge et peuvent ainsi s'habituer à notre vie : découverte des bruits divers, enfants, télé etc... découverte de la véranda et la terrasse. Une fois qu'ils mangent bien il est temps pour eux de découvrir l'extérieur, nous leur avons aménagé un joli parc où ils peuvent aller à la découverte du monde, des animaux etc ...ce qui en fait des chiots parfaitement équilibrés.
Ils ne quittent la maison qu'à 8 semaines minimun, vaccinés, pucés, inscrits au LOF, vermifugés régulièrement et munis de leur certificat de bonne santé. Ils sont suivis par la Clinique Vétérinaire du Chat Pitre de Rauzan.
Le prix n'est pas négociable !! Il comprend : les frais vétérinaires liés au chiot, son alimentation, les jouets,  les vermifuges, auquel il faut inclure l'entretien des parents (nourriture, frais vétérinaires, rappel de vaccins, etc...).
Nous vous invitons à venir sur place constater la qualité de vie de nos animaux et nous nous réservons le droit de refuser une vente si nous doutons de votre capacité à faire le bonheur d'un chiot, n'oubliez pas que l'achat d'un whippet est un acte réfléchi et cette petite peluche vivra 15 ans environ.
Lors de la réservation un acompte de 50 % sera versé (prix de vente pouvant varier entre couleur et sexe de 800 à 1200 euros) il est non remboursable sauf clauses stipulées dans le certificat de réservation qui sera dûment établi et signé. Le chiot ne sera effectivement réservé qu'au versement de cet acompte.
A 8 semaines lors du départ de chaque chiot un certificat de vente est établi reprenant les termes de la réservation, le petit whippet quittera la maison muni d'un kit chiot, un jouet d'imprégnation et un livret de conseils pratiques.
Il me tient à coeur de préciser que j'aime énormément mes chiens, je propose un suivi de chaque chiot et ne suis pas avare de conseils et astuces pour faciliter leur adaptation au sein de leur nouvelle famille.
Rendez-vous dans la rubrique "témoignages" pour suivre les excellentes nouvelles de chaque petits qui font le bonheur de leur maison !

FORMALITES, DOCUMENTS, GARANTIES
Un bon éleveur doit rédiger un contrat de vente aussi clair et détaillé dans son énoncé.
L’éleveur ne doit pas insérer n’importe quelle clause restrictive en garantie dans ses écrits.
Un bon éleveur s'assurera simplement que le chiot n'est pas destinée à être revendu
et qu'il sera le WHIPPET de compagnie par excellence.
L'éleveur ne peut pas obliger l'acheteur d'être copropriétaire du chiot choisi
et encore moins de s'en servir plus tard comme reproducteur.
Car une fois que vous aurez votre chiot il est bien logique que vous preniez les décisions le concernant
sans s'occuper des dires et volontés d'une tiers personne.
Pour ne pas subir des contraintes par la suite ne vous engagez pas à signer une attestation de vente
sans avoir lu toutes les lignes du contrat.
Si l'éleveur est de bonne fois il vous laissera tout le temps pour le faire et peut vous renseigner sur les lois
A l'élevage, nous proposons uniquement des bébés destinés à la compagnie.

1. LES VICES RÉDHIBITOIRES OU CACHÉS
La loi n'oblige aucunement l'éleveur à rembourser une partie du prix d'achat du chiot au cas ou il ne soit pas confirmable, et si celui-ci est vendu pour la compagnie.
il en est tout autre si le chiot est adulte et destinée a un rôle bien précis ( écrit noir sur blanc )
ex: gardiennage, reproduction , chasse ou autre .

Les vices rédhibitoires du Code rural sont restrictifs. Leur délais d’action est très courts et reste inefficace devant le tribunal.
La dysplasie, par exemple ne se manifeste que des mois après l’achat alors que le délai d’action est d'un mois à compter du jour de la vente.
L’ectopie testiculaire prise en compte uniquement si l’animal a été vendu après 6 mois alors que la plupart des chiots sont cédés à 2 !

LA GARANTIE DE CONFIRMATION ET DESTINATION DU CHIEN
Un éleveur n'est pas sensé garantir un chiot. A l'age de 2 mois celui ci pourra présenter tous les critères nécessaires pour devenir un chien confirmable mais entre temps il devra grandir et est exposé aux risques
d'une mauvaise croissance!
Si le chiot, pendant la croissance,est élevé trop maigre, s'il manque de quoi que se soit, il en souffrira,
aura des carences et ne se développera pas comme il était prévu.
S'il subit une intervention chirurgicale, suite à une fracture ou blessure importante il pourrait se développer différemment .
Le tribunal ne demande pas de garantie particulière et estime que le chiot vendu à 2 mois est destinée pour la compagnie.
Le projet de décret concernant les modalités d’inscription des chiens au LOF risque de mettre fin à toute question liée à la confirmation.

L'ectopie testiculaire (cryptorchidie ou monorchidie)

On parle d'ectopie testiculaire chez les chiens pubères ne présentant qu'un seul ou aucun testicule en place (dans les bourses) le ou les testicules se trouve(nt) alors soit dans l'abdomen, soit coincé(s) au niveau de l'aine.

C'est une anomalie qui n'influe pas forcément sur la libido et sur les capacités reproductrices du chien
(sauf si les deux testicules sont ectopiques, auquel cas le chien est en principe stérile).

Il existe une possibilité d'essayer de faire descendre le testicule anormal grâce à un traitement hormonal chez le jeune chien impubère.

Les testicules du chien sont présents dans l'abdomen du fœtus et migrent ensuite à leur place dans le scrotum (bourses).
A la naissance, ils ne sont pas palpables et ne le deviennent qu'après 70 jours environ;
ils sont alors normalement en place mais peuvent encore remonter dans l'abdomen jusqu'à l'âge de 6 mois.

La loi sur les vices rédhibitoires ne concerne, pour cette maladie, que les animaux de plus de 6 mois.
Or, les chiots sont souvent achetés vers l'âge de 2 à 3 mois et le recours en justice pour vice rédhibitoire est impossible dans ce cas !


Les documents et papiers indispensables pour votre chiot whippet

Voici la liste des documents que tout éleveur de chien de race doit remettre aux acquéreurs de chiots LOF
A la réservation du chiot
Un exemplaire du reçu d'acompte précisant:
les coordonnées complètes de l'élevage et de l'éleveur ( n° de Siret ) et ( n° MSA )
le prix de vente du chiot et le montant, mode de paiement de l' acompte
les précisions sur la race,le sexe et la date de naissance du chiot
les noms du père et de la mère du chiot
le numéro de déclaration de portée ( seule preuve que votre futur chiot ait un certificat de naissance )
la date de "livraison" : date à laquelle le chiot est en age de quitter l'élevage
( 8 semaines minimum )
les clauses engageant les deux parties
la date,le lieu et la signature des deux parties


Au moment de la " livraison "
Carnet de vaccination à jour ( CHLPPI )
Carte de tatouage
Certificat de naissance ou le n° de dossier de la déclaration de naissance
( Très important )
Une attestation de vente détaillée, comprenant toutes les garanties légales
L'alimentation pour quelques jours afin de ne pas changer brusquement le chiot.
Une liste de conseils pratique élaborée par nos soins. (imprimée ou sur cd)
L' imprimé de confirmation: Ce document est utile pour la confirmation
ultérieure de votre whippet.
Le certificat de naissance: Le certificat de naissance vous permettra d'obtenir le pedigree définitif de votre chien après que celui ci est été confirmé et reconnu "apte" par le juge confirmateur.(pas avant ses 12 mois)

POUR ETRE CERTAIN D' ACHETER UN CHIEN DE RACE EVITEZ LES ANNONCES QUI COMPORTENT LES MENTIONS "NON LOF" ou "TYPE" Exemples: Vend adorable whippet (père LOF ) ou vend chiot whippet non lof ou vend chiot "type whippet" etc..




LE CHOIX D'ETRE ELEVEUR

C'est un choix d'être Eleveur mais c'est tellement vrai !

Il a renoncé aux grasses matinées
Il ne part plus seul (en famille) en vacances
Il met ses enfants à contributions
Il doit se trouver un emploi pour financer sa passion
Les siens sont moins bien élevé que ceux des autres
Il a une vie sociale qu'à certaine période
Il est souvent vêtu en haillon
Il ne sens pas toujours bon
Il pleure pour son chien comme s'il n'en n'avait qu'un
Il en parle avec tant de passion qu'il vous saoule pendant des heures
Il dépense sans compter à bien des niveaux
Il se privera pour subvenir à leurs besoins
Il étudie, il apprend pour améliorer les choses
Il supporte l'ignorance
Il subit la critique
Il est traîné dans la boue (par plus sale que lui!)
Il fait des sacrifices que peu sont capables de faire
Il fait des sacrifices tous les jours, toute l'année
Il n'a pas une vie normale aux yeux des autres
Il se décommande souvent pour une urgence
Il n'a presque pas d'ami... sauf les mêmes que lui
Il doit se plier à des règles strictes
Il doit rendre des comptes
Il y met tout son temps libre
Il y met tout son cœur
Il est disponible presque jour et nuit
Il a l'air dur... mais dedans il a un cœur grand comme ça

 Vous l'avez reconnu ? C'est quelqu'un de formidable n'est ce pas...
Élever... C'est des sacrifices sans compter ... C'est aimer sans mesure...
Élever... C'est voir mourir ceux qui nous ont tant donné et avoir la force de recommencer...
Elever... C'est voir mourir toute une nichée sans rien pouvoir faire...
Élever... c'est pleurer sa chienne morte pour donner la vie...
Élever... C'est s'entendre dire que c'est simple, qu'on fait du pognon ...
Elever...C'est se faire plus d'ennemis à chaque victoire
Elever... C'est prendre des coups et avoir la force de se relever
Tout cela... pour qui ? Pour...quoi ?
Dans le seul but de partagez avec vous l'Amour d'une race,
Dans le seul but de vous offrir un compagnon inoubliable qui changera peu têtre votre vie
Dans le seul but de vous voir heureux...
Alors, maintenant, l'éleveur... vous le voyez comment ?

 

PARU DANS CANISCOOP

Vous envisagez d’acheter un chiot et vous avez envie qu’il soit inscrit au
LOF, vous contactez des éleveurs pour vous renseigner et bien sûr, à un
moment donné, vous demandez le prix du chiot ….

Et c’est souvent là que les éleveurs ont le plus de réflexions…. c’est cher !!! Vous
vous faites un max de « tunes » !!! J’en trouve un pour moitié prix sur
les petites annonces... !!! Ou encore… si je ne prends pas le LOF, vous
me faites 50% de réduction sur le prix ? …. J’en passe et des
meilleures….

Pourquoi un chiot inscrit au LOF est-il à ce prix ?

Il
y a beaucoup de choses qui rentrent en compte dans le prix de vente
d’un chiot, je vais essayer d’en faire une liste la plus complète
possible….

Dans un premier temps, pour élever des chiots, il vous faut des reproducteurs:

Pour les femelles :

-Soit
on fait l’acquisition d’un chiot et on le laisse grandir, sachant que
pendant au moins 2 ans elles vont manger, avoir besoin de soins
vétérinaires, etc … cela a un coût, ce n’est pas gratuit pour l’éleveur.

-Soit
on achète une « lice », une chienne déjà adulte prête à reproduire,
dans ce cas-là, les prix sont élevés pouvant aller à des 3 000-4 000
euros, voire plus selon la race.

-Soit on va faire saillir ses
chiennes en « extérieur », c’est à dire que l’on n’a pas le mâle à
l’élevage. Là aussi cela coûte cher, de 300 euros à parfois plus de 1000
pour certaines races, et là aussi, l’éleveur, on ne lui en fait pas
cadeau, il paye. Au prix de la saillie, s'ajoute le coût du déplacement :
et oui, le mâle ne vient pas tout seul à l’élevage, c’est le
propriétaire de la femelle qui se déplace, parfois des nuitées à
l’hôtel… donc à rajouter sur le coût de production d’un chiot…

Pour les mâles, plusieurs solutions aussi :

-Soit
un chiot que l’on élève, donc nourri-soigné en sachant que, tant qu’il
n’est pas confirmé, il ne peut reproduire des chiots LOF (pas avant
l'âge d'un an pour la confirmation d'un mâle).

-Soit on achète un chien adulte, mais là aussi cela coûte cher.

Donc vous avez le mâle et la femelle c’est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses ….

Il
vous faut encore confirmer vos reproducteurs, passage obligatoire pour
que les chiots puissent être inscrits à leur tour au LOF. De plus, vous
vous devez de valoriser votre élevage en faisant des expositions ou des
concours de travail, les inscriptions sont payantes, entre 30 et 80
euros l’inscription pour un chien, (imaginez quand vous en présentez 4
ou 5…) en fonction de l’importance du concours, sans compter le
déplacement, les concours ne sont pas toujours à côté de la maison,
c’est souvent plusieurs centaines de kms que l’éleveur fait pour «
sortir » ses chiens comme on dit dans le milieu, plus des nuitées à
l’hôtel si le concours est sur 2 ou 3 jours… et je vais vous dire un
scoop quand il va dans une station essence, et bien il le paye son
plein, de même quand il va sur l’autoroute ou quand il doit changer de
voiture à cause des kms parcourus…..

Vous avez vos chiens, ils sont confirmés et ont fait plusieurs concours, c’est bien, mais pas encore fini….

Il
y a l’indentification ADN, les dépistages des maladies génétiques à
faire pour être sûr que vos chiens ne transmettront pas de maladies
héréditaires à leur descendance, comme la dysplasie, les tares oculaires
ou encore les cardiopathies. Là encore, l’éleveur paie au vétérinaire
les examens faits à ses reproducteurs, cela a aussi un coût. Puis il
doit faire lire les résultats de façon officielle, une fois de plus il
doit faire un chèque qui va bien à l’organisme habilité par son club de
race pour la lecture. Et si l’éleveur a la mauvaise surprise de recevoir
de mauvais résultats pour ses reproducteurs, il a passé 2 ans et a
investi de l’argent pour rien et doit recommencer à zéro.

Bon l’éleveur a ses reproducteurs, ils sont confirmés et dépistés, il fait la saillie…

Vous
rajoutez le suivi de la gestation de la mère chez le veto (pré mat,
échographie, radio), une alimentation adaptée, l’achat du matériel,
comme une caisse de mise bas, une lampe pour chauffer le nid, etc. Pour
tout ça il doit payer les factures, on ne lui donne pas gratuitement ce
dont il a besoin.

Arrive la naissance, il faut être aux côtés de
la chienne, quand tout se passe bien ça va, mais s’il y a des problèmes
; re vétérinaire pour une césarienne par exemple là encore l’éleveur
paie….

Si la chienne est trop faible ou n’a pas assez de lait pour nourrir ses petits, il faut l’aider, y passer beaucoup de temps.

Vient
le sevrage… ça mange les petits et pas n’importe quoi, encore un budget
à prévoir sans compter les vaccinations, les identifications, le
vermifuge, etc.

Ajoutons encore le prix de l’électricité pour
chauffer le nid ou faire tourner la machine à laver, de l’eau pour laver
par terre plusieurs fois par jour la nurserie, les produits de lavage,
des produits veto divers pour les soins quotidiens, les alèses pour le
nid, etc.

Il faut aussi tenir compte que certaines races de
chiens sont difficiles à la reproduction, donc utilisation
d’inséminations artificielles, césarienne presque obligatoire, nombre de
chiots très réduit, (1 ou 2).

Venons-en à la « paperasserie »,
les déclarations de saillie, de portée, l’inscription des chiots au
LOF…. toujours avec un petit chèque qui va bien….

Un éleveur pro et déclaré paie également ses charges sociales à la MSA, tout comme un épicier est assujetti et paie l’URSSAF.

J’ajoute
aussi le « service plus » si je peux m’exprimer ainsi, vous avez un
problème avec le chiot ? L'éleveur passe du temps à vous répondre, vous
recevoir, vous conseiller, à vous aider, etc.

J’ai oublié de
compter le temps que l’éleveur passe au travail, et oui les chiennes ne
mettent pas bas aux heures de bureau…. quasiment jamais de vacances,
comment partir avec 6 ou 8 chiens ou plus ? Ce qui met souvent le tarif
horaire de l’éleveur à moins de 5 euros….

Vous accepteriez, vous de travailler 7j/7 sans vacances pour moins de 5 euros de l’heure ?

Moi NON !!!

Un
petit calcul rapide, prenons une portée de westie soit 5 chiots avec de
la chance, vous pensez : 5 x 1200 = 6000 euros… Oublions les charges,
sachant qu’entre la saillie et la vente du chiot à l’âge légal de 8
semaines, il se passe 4 mois, 6000 : 4 = 1500 euros brut par mois, il
vous reste maintenant à déduire toutes les charges précédemment citées…
Et oui…

Voilà plus ou moins les grandes lignes qui fixent le
prix d’un chiot inscrit au LOF, alors trouvez-vous toujours aussi
scandaleux de payer un chiot berger allemand 700 euros ? Ou un chiot
boxer 1000 ? Ou un westie 1200 ?

Je ne suis pas éleveur, et je
n’ai que des chiens LOF, (voir l’article: « pourquoi acheter un chien
LOF »), je n’ai jamais discuté le prix d’un chiot car je sais le travail
que représente une naissance.

Quand vous discuterez de l’achat
de votre futur chiot, gardez en mémoire que son prix est dû à un coût de
production et non pas à une envie de l’éleveur de se faire un max
d’argent pour vivre la grande vie.

Bien sûr que l’on trouve des
chiens « type » x ou y bien moins chers, mais comment sont-ils nés ?
Posez-vous les bonnes questions, est-ce-que les parents sont dépistés ?
Si j’ai un problème, est-ce que la personne répondra présente ? Est-ce
que je ne vais pas cautionner le trafic de chien ? Il faut savoir qu’en
non LOF, il n’y a aucune garantie, pas de vices rédhibitoires.

Quelques astuces pour acheter son chien…

Pour
savoir si le prix que l’on vous annonce est correct ou pas, prenez la
peine de téléphoner au club de race et de demander la fourchette de prix
pour un chiot.

Par exemple un chiot berger allemand c’est entre
700 et 1000 euros en moyenne, selon ses origines, un éleveur qui vous
proposerait un chiot à 1500 euros ce serait pour moi abusif.

Il
faut aussi tenir compte de la race, certaines races difficiles à faire
se reproduire, ou rares, (peu de naissances par an ou peu de
reproducteurs en France, donc saillie à l’étranger ce qui augmente les
frais), peuvent voir le prix de leurs chiots aller à plus de 1000 euros,
c’est pour cette raison qu’il est important de prendre l’information
sur le prix au cas par cas, selon la race voulue.

Mieux vaut
attendre un peu d’avoir les moyens de s’offrir le chien dont on rêve
plutôt que d’aller chercher le chiot chez un marchand de chiens au
risque de rencontrer de gros problèmes par la suite, frais vétérinaires
supplémentaires parce que les géniteurs n’ont pas été dépistés par
exemple, ce qui au final vous coûtera beaucoup plus cher que le chien
inscrit au LOF né dans un bon élevage.

Ne pas rester fixé sur
une idée trop précise de son futur chiot, par exemple il arrive malgré
le travail de sélection des éleveurs sérieux, d’avoir dans leurs portées
des chiens non conformes, donc non confirmables, un boxer blanc par
exemple ou un mâle monorchide, le plus souvent l’éleveur le place en
diminuant le prix du chiot ou en prenant en charge l’opération de
castration à 12 mois, ce qui peut être une solution si l’on veut un
chien de bonne qualité pour son plaisir, le fait que le boxer soit blanc
par exemple ne fait pas de lui un « sous-produit », un « produit » de
mauvaise qualité, c’est juste que cette couleur n’est pas reconnue dans
le standard officiel.

Ne pas hésiter à partir sur un chiot plus
grand, 6-7 mois ou un jeune adulte, souvent les éleveurs gardent sur
leurs productions, une fois que le chien a grandi, s’il ne correspond
pas à ce que l’éleveur veut pour sa sélection d’élevage, en général il
replace le chien, avec souvent un prix adapté, là encore une piste pour
s’offrir un chien de bonne qualité. Un éleveur qui ne garde pas un chien
de 12 mois ne veut pas dire que le chien est mauvais, mais qu’il ne
correspond pas à ce que l’éleveur cherche pour ses reproducteurs, par
contre il peut faire un chien de compagnie hors pair.

En conclusion ….

Gardez
en mémoire ce que vous venez de lire avant de dire à un éleveur
passionné par son travail qu’il se fait un max de « fric » sur le dos de
ses chiennes. Je vois plus souvent des éleveurs sérieux avoir moins que
le RMI ou RSA pour vivre, que des éleveurs sérieux rouler en Porsche
Cayenne…



















































 










© phpBB | Signaler un abus
© 2012
Créer un site avec WebSelf